Traitements et appareils

Gamme de services offerts en orthodontie

Traitement des adultes par l’orthodontiste

Traitement des adultes par l’orthodontiste

L’orthodontie est possible à tout âge. En fait plus de 30% DES PATIENTS orthodontiques sont des ADULTES, qui peuvent être âgés de 20 à 70 ans. Chez l’adulte, le mouvement orthodontique est un peu plus lent que chez l’adolescent puisque le temps de renouvellement cellulaire est plus important (lent). L’adulte présente une extrême diversité des anomalies associées aux malocclusions. Que ce soit abrasions, fractures, reconstitutions coronaires, édentation partielle, déchaussements dentaires, mobilités dentaires avec migrations, voilà autant de problèmes que l’orthodontie pourra aider à résoudre.

L’avènement des boîtiers esthétiques (semi-transparents) et miniaturisés (moins encombrants) a rendu les traitements orthodontiques plus accessibles que jamais. Et ces corrections orthodontiques à l’âge adulte ont certainement des effets très bénéfiques sur l’apparence et l’estime de soi, tout en améliorant considérablement la fonction masticatoire et la santé bucco-dentaire générale.
TRAITEMENT DES DIFFORMITÉS FACIALES PAR L’ORTHODONTISTE

Traitement des difformités faciales par l’orthodontiste

En présence d’un déséquilibre squelettique important, le patient, qu’il soit adolescent ou adulte, pourra bénéficier grandement d’un traitement multi-disciplinaire où seront combinées les corrections orthodontiques (afin de rectifier les diverses malpositions dentaires) avec les corrections squelettiques des mâchoires (par chirurgie maxillo-faciale pour normaliser les relations des bases osseuses).

En général, l’orthodontiste débutera les corrections dentaires en redressant les dents de chaque arcade dentaire, idéalement sur leur base squelettique respective; il s’agit là de la préparation orthodontique qui pourra durer de quelques 6 mois à 24 mois. À la fin de cette préparation orthodontique, chacune des arcades dentaires étant redressée sur sa base, le décalage dentaire inter-arcade sera amplifié, puisqu’il correspondra au décalage squelettique réel (alors que les phénomènes de compensations dento-alvéolaires avaient considérablement réduit ou masqué naturellement l’ampleur du décalage des bases osseuses).

Le patient ainsi préparé, le chirurgien pourra l’opérer, alors que les appareils orthodontiques sont toujours en place. Les ostéotomies corrigeront le décalage squelettique et à la fin de l’intervention chirurgicale, les arcades dentaires seront en occlusion fonctionnelle. Il est donc essentiel de bien comprendre que la chirurgie des mâchoires ne précède pas le traitement par l’orthodontiste , mais que cette chirurgie est plutôt réalisée durant le continuum orthodontique global et survient généralement au 3/4 ou au 4/5 de la démarche orthodontique.

Donc , après la chirurgie et la guérison qui s’en suit, une dernière phase de finition orthodontique occlusale d’intercuspidation (emboitement dentaire) sera poursuivie par l’orthodontiste. Cette suite de traitement après la chirurgie est nécessaire et essentielle pour l’établissement de la consolidation osseuse post-chirurgicale.

www.specialisteschirurgie.ca/chirurgie-orthognatique/

TRAITEMENT DE L’APNÉE DU SOMMEIL PAR l’ORTHODONTISTE

Traitement de l’apnée du sommeil par l’orthodontiste

On estime que près de 100 millions de Nord-Américains souffrent d’insomnie, de ronflement ou d’apnée du sommeil. Or, l’apnée du sommeil est maintenant une condition médicale bien connue et documentée. Et cette condition peut être traitée, selon la sévérité du cas avec des traitements mécaniques (comme la ventilation à pression positive continue (PPC ou CPAP), ou l’orthèse d’avancée mandibulaire (OAM) qui permet d’avancer progressivement la mâchoire inférieure (mandibule) et la langue qui s’y trouve attachée afin de dégager les voies respiratoires supérieures et faciliter, du même coup, le passage de l’air en éliminant l’obstruction causée par la langue dans l’oro-pharynx.

Or l’orthodontie, en plus d’offrir la possibilité de fabrication de ces orthèses (OAM), est de plus en plus proposée afin d’offrir une solution plus définitive en rendant possible une correction dentaire combinée à une chirurgie bi-maxillaire (deux mâchoires) permettant un dégagement permanent de ces voies aériennes obstruées notamment par la langue durant le sommeil (par une chirurgie maxillo-faciale). L’orthodontiste sera amplement habileté à discuter des tenants et aboutissants d’une telle démarche.
TRAITEMENT AVEC SYSTÈME D’ANCRAGE (mini-vis) UTILISÉ PAR L’ORTHODONTISTE

Traitement avec système d’ancrage (mini-vis) utilisé par l’orthodontiste

En orthodontie, l’ancrage constitue la clef de voute de toute mécanique, sans laquelle il est impossible de générer des mouvements dentaires. Par ailleurs, lorsqu’un ancrage dentaire traditionnel est insuffisant ou inadéquat (à cause de l’importance des déplacements dentaires à réaliser, de la perte de supports dentaires (notamment postérieur) ou encore de problèmes parodontaux (associés aux tissus de support des dents) ou que l’on désire limiter l’appareil orthodontique, nous pouvons aujourd’hui faire appel aux mini-vis osseuses.

L’orthodontiste est formé pour utiliser les implants temporaires pour favoriser un ancrage supplémentaire, dans les situations où, spécifiquement, cela est requis. Cette toute nouvelle technologie nous permettra ainsi, dans certaines situations, de nous assister dans la fermeture d’espace, dans le redressement de molaires basculées, dans la rétrusion de dents ou dans l’intrusion (ingression) de dents.
INTERCEPTION DES MALOCCLUSIONS PAR L’ORTHODONTISTE

Interception des malocclusions par l’orthodontiste

Il arrive parfois que des problèmes dentaires soient déjà présents en dentition mixte (en bas âge) et il peut être alors souhaitable d’intervenir précocement afin que la situation ne se complique ou qu’elle occasionne un certain dommage permanent aux dents, aux tissus de support (gencive et os), ou encore n’affecte la croissance des mâchoires. C’est d’ailleurs pour cette raison que les Associations Canadiennes des Orthodontistes (ACO) et Associations Américaines des Orthodontistes (AAO) recommandent de consulter un orthodontiste pour son enfant âgé de 7 à 8 ans.

Voici quelques exemples de conditions que l’orthodontiste pourra dépister et qui pourraient nécessiter une intervention permettant d’¨intercepter¨ le problème :

  • Problème de développement transversal de la mâchoire supérieure (palais étroit), causant souvent une déviation fonctionnelle d’¨adaptation¨ de la mâchoire inférieure.
  • Mauvaise relation entre les incisives supérieures et inférieures pouvant occasionner une usure prématurée des dents permanentes ou une dégradation de la gencive périphérique (récession gingivale).
  • Occlusion antérieure inexistante (béance antérieure) pouvant occasionner des problèmes mécaniques de mastication (incision des aliments difficile) ou des problèmes d’ordre phonétique (élocution).
  • Manque d’espace intra-arcade en lien avec une perte prématurée d’une dent primaire nécessitant la récupération d’espace ou le redressement de certaines dents permanentes.
  • Malpositions dentaires sévères nécessitant un suivi dans le cadre d’un programme d’extractions en série (séquentielle).
  • Mauvaises habitudes de succion du pouce ou de propulsion linguale nécessitant parfois des interventions combinées en orthodontie et en orthophonie.

ORTHOPÉDIE DENTO-FACIALE RÉALISÉE PAR L’ORTHODONTISTE

Orthopédie dento-faciale réalisée par l’orthodontiste

Alors que l’orthodontie intercepte et traite des problèmes de positionnement dentaire en déplaçant les dents, l’orthopédie dento-faciale permet de guider la croissance et le développement des mâchoires qui survient principalement durant l’enfance et l’adolescence.

A cet égard, chez l’enfant, le traitement d’orthopédie dento-faciale à pour but de favoriser une croissance harmonieuse de la face et des mâchoires en aidant au bon développement des fonctions orales et nasales, en interceptant les anomalies apparues précocement et en diminuant les risques de traumatismes dentaires.

Par contre, chez l’adolescent, l’orthopédie dento-faciale traite les anomalies établies en portant une attention particulière à l’esthétique du visage et à l’occlusion de la dentition définitive.

Appareils en orthodontie

Dans cette section, vous pourrez examiner les appareils utilisés lors de nos différents traitements d’orthodontie. Prenez le temps de vous familiariser avec ceux-ci afin de mieux comprendre le fonctionnement de nos interventions.

Appareils en orthodontie
Les appareils fixes, qu’on appelle « les broches orthodontiques », sont de petits boîtiers dans lesquels on insère un fil qui nous permet de corriger l’alignement des dents. On retrouve essentiellement deux types de boîtiers : les semi-transparents (en céramique) et les métalliques.
À notre clinique , ces deux types de boîtiers sont auto-ligaturants, ce qui veut dire qu’ils ne nécessitent pas d’attaches métalliques ou élastiques pour retenir le fil dans le boîtier. Ils sont miniatures, esthétiques, hygiéniques et très confortables. Ces derniers optimiseront l’efficacité et le temps de votre traitement orthodontique.

Vous pouvez choisir le type de boîtiers qui convient à votre style de vie.

Le hyrax est un appareil orthodontique qui permet d’élargir le maxillaire supérieur (le palais). Cet appareil est collé et scellé sur les dents postérieures. La vis d’expansion, située au centre de l’appareil, doit être activée par le patient (ou un de ses parents) selon nos spécifications. Cet appareil doit généralement rester en place pendant une période de sept à huit mois. Il est généralement suivi d’un appareil de rétention (stabilisation) pour s’assurer que le palais garde sa nouvelle forme et pour maintenir la nouvelle largeur obtenue.
Le hawley est un appareil amovible de rétention qui sert à maintenir l’os et les dents en bonne position après un traitement d’expansion palatine ou d’expansion de l’arcade alvéolaire inférieure. Il assure donc la stabilité du résultat obtenu.
Le mainteneur d’espace a pour fonction de stabiliser la position de certaines dents permanentes, de façon à éviter leur migration dans l’espace qui sera éventuellement occupé par d’autres dents permanentes.
L’appareil amovible de traction forcée nous permet de faire émerger de l’os de la mâchoire supérieure ou inférieure une dent incluse. Cet appareil est généralement utilisé à la suite de la mise en place d’un petit crochet sur la dent incluse. Cette intervention est souvent effectuée par un spécialiste en chirurgie buccale. Une dent incluse est une dent n’ayant pas la possibilité de pousser par elle-même.
Le forsus est un système à ressort qui sert à corriger la position trop reculée de la mâchoire inférieure par rapport à la mâchoire supérieure. Le forsus est utilisé conjointement avec les appareils fixes (« broches orthodontiques») pendant une période variant de six à douze mois . Le forsus guide la croissance mandibulaire (mâchoire inférieure) et doit donc être nécessairement utilisé durant la période active de croissance qui survient généralement entre 12 à 15 ans.
Les fils linguaux sont collés à l’intérieur des dents antérieures supérieures et inférieures. Ils retiennent les dents dans leur position idéale et empêchent les mouvements dentaires après un traitement complet avec des appareils fixes (« broches »). Ils doivent demeurer en place un minimum de cinq ans.
La coquille rigide transparente ou le hawley avec arc labial sont des appareils amovibles de rétention qui servent à maintenir l’os et les dents en bonne position après un traitement orthodontique complet avec des appareils fixes (« broches orthodontiques»). Ils sont généralement utilisés de nuit et ce, seulement pour une période de 18 à 24 mois après le retrait des appareils fixes. Ils assurent la stabilité du résultat obtenu. Le choix de l’appareil dépend du type de correction effectuée durant le traitement orthodontique.
Les mini-vis en acier inoxydable ont été conçues spécialement pour une utilisation en orthodontie, lorsqu’un traitement nécessite un ancrage qui offre une bonne résistance au déplacement.
© 2018 Claude Gariepy D.M.D. Tous droits réservés. Agence TEAM
Partagez!